• Témoignage (ghetto de Minsk)

    Témoignage (ghetto de Minsk)

     

     

     

    Témoignage (ghetto de Minsk)

    Berta Rivkina

     

    Berta Rivkina

    Minsk, Biélorussie

      Berta était la benjamine des trois filles d'une famille juive de Minsk, la capitale de la Biélorussie. Avant la seconde guerre mondiale, plus d'un tiers de la ville était composé de juifs. Le père de Berta, comme plusieurs membres de sa famille, travaillaient dans une fabrique de meuble étatisé.

     

    1933-1939 :

      "Nous vivions dans la rue Novomesnitskaya au centre de Minsk, à quelques pâtés de maisons de la Svisloch. Ma soeur aînée, Dora, adorait s'y baigner pendant l'été. J'étais en première année de cours moyen à cette époque et il y avait de nombreux réfugiés polonais dans notre ville. L'allemagne et l'U.R.S.S. avaient divisé la Pologne et les polonais s'étaient enfuis vers l'Est. Beaucoup d'entre eux étaient venus à Minsk, parce qu'ils restaient près de "chez eux" à peine trente kilomètres de la frontière soviéto-polonaise."

     

    1940-1944 :

      "J'avais 12 ans quand les allemands arrivèrent à Minsk en 1941 et y établirent un ghetto. Un an plus tard, en essayant d'échapper à une ronde, ma mère et moi, nous cachâmes dans un entrepôt. Lorsque nous fûmes découvertes par un garde allemand, j'eu si peur que je commençais à débiter un charabia et me mis à courir, le garde me suivit. Alors que je m'enfuyais, je me heurtais à une autre femme qui semblait venue de nulle part. C'est alors que le garde tira. Nous tombâmes toutes les deux et je fus certaine d'avoir été touchée. Mais je me levais et m'aperçus que je n'étais pas bléssée. L'autre femme gisait immobile."

     

      Berta fut emmenée pour être exécutée mais elle réussit à s'enfuir. Plus tard, elle s'échappa du ghetto et rejoignit les partisans soviétiques. Elle fut libérée par l'armée rouge en juillet 1944.

     

    Témoignage (ghetto de Minsk)

     

     

    Témoignage (ghetto de Minsk)

    Iosif Rivkin

    Iosif Rivkin

    Minsk, Biélorussie

      Iosif naquit au sein d'une famille juive dans la capitale de la Biélorussie, Minsk. Il combattit aux côtés des troupes tsaristes au cours de la première guerre mondiale et fut fait prisonnier par les allemands. Lorsqu'il revint à Minsk aprés la guerre, il commença à travailler comme certains de ses proches dans une fabrique de meubles étatisé.

     

    1933-1939 :

      Au début des années 1930, Iosif se maria et eut trois filles, Hacia, Dora et Berta. La famille vivait dans la rue Novomesnitskaya, dans le centre de Minsk, près de Svisloch. Pendant les années 1930, les filles fréquentaient des écoles de l'état soviétique et appartenaient à l'organisation soviétique pour la jeunesse, les jeunes pionniers. A la fin des années 30, Minsk se remplit de réfugiés polonais qui fuyaient l'invasion allemande.

     

    1940-1943 :

      Le 27 juin 1941, les envahisseurs allemands atteignirent les portes de Minsk. La maison des Rivkin fut bombardée le lendemain et ils se retrouvèrent sans domicile. Ils dormaient près du fleuve avec de nombreux autres réfugiés, jusqu'à ce que les gardes allemands menacent de les tuer tous. Les affiches allemandes placardées dans Minsk déclaraient que les nazis étaient venus pour libérer l'Union Soviétique du communisme et des juifs. Au mois d'août, les allemands établirent un ghetto où Iosif alla travailler comme charpentier. Lorsque le ghetto fut rasé en octobre 1943, Iosif et sa famille furent déportés.

     

      La fille de Iosif, Berta, s'échappa du ghetto avant qu'il ne soit rasé. On entendit plus jamais parler de Iosif ni du reste de sa famille.

     

     

     

     

     

    Témoignage (ghetto de Minsk)

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :